Adresse
|
Téléphone
logo-final
Bienvenue sur le site des ENFANTS DE LA VALSERINE BELLEGARDE BASKET
  • Fermer
  • Equipes 2015-2016

FINALE PRF

FINALE PRF
Pour la dernière finale de la journée entre la CTC Bugey-sud Culoz et les EV Bellegarde, le vainqueur fera coup double avec le titre départemental mais aussi celui officieux du Bugey.
Reste à savoir si le titre ira vers le haut ou le bas...
 
Q4 : Léa Dujardin est en feu et balance 2 missiles derrière la ligne. 6 points de rang 51-46 à è'40 du gong. Un oubli défensif de Culoz sur Julie Egraz qui s'enole vers le 2+1. 51-48 pour Culoz qui est bousculé.
Et de 3 pour Léa Dujardin qui entretien l'espoir pour Bellegarde. Mais de l'autre côté, Maïssane Bonnard fait mouche aussi 56-51 pour Culoz et 4'50 à jouer. Tout est possible.
2'55 à jouer au tableau, qui affiche 56-52 en faveur de Culoz. Laëtitia Morgado a pris un temps mort. C'est une première balle de match qui se présente pour Bellegarde pour revenir dans le short de Culoz. Mais il ne va pas falloir se manquer... La salle est debout et les 3 dernières minutes promettent.
La diablotine Léa Dujardin inscrit 2 nouveaux points mais manque son lancer bonus. 56-54 et 1' à jouer.
Léa Dujardin manque d'un rien sa tentative à 3 points. La balle, disputée par les 2 équipes entraine un "entre 2". La possession est pour Culoz. Sur les 2 balles de Culoz, Bellegarde fait faute dont 1 anti sportive. Stéphanie Comte va sur la ligne pour 2 lf et aura la balle derrière. Les 2 sont manqués dans une ambiance de folie. Il reste 17'' à jouer 56-54 pour Culoz. Nouvelle faute sur Stéphanie Comte qui est sur la ligne.
0 sur 2, mais Elodie Candy sort du bois et prend le rebond quasi décisif. Culoz fait tourner et Maïssane Bonnard est sur la ligne à 6'' du buzzer.
Laura Denève manque le 3 points pour l'égalisation car Bonnard a marqué un lancer sur ses 2 tentatives.
Culoz est champion en s'imposant 57-54 au terme d'une superbe finale.
Bravo aux 2 équipes.
 
Q3 : A 17' de la fin de la rencontre, il est difficile de dire que nous avons vu le tournant de la rencontre, mais Léa Dujardin, après un premier "triplé" manque la cible pour le 2e de suite avec une jolie gamelle. Derrière Maïssane Bonnard ne tremble pas et fait passer le score à 34-30 alors que Bellegarde aurait pu être devant... Rageant.
Bellegarde est dans le dur et voit Culoz prendre 8 longueurs d'avance 42-34 et 3' encore dans le quart. Dans la pénalité, les filles de Bellegarde offre 2 lancer "cadeau" à Stéphanie Comte qui, à 30'' de la fin de la période nen se prive pas pour donner 9 longueurs d'avance aux siennes 49-40.
 
Q2 : Il faut attendre près de 3' pour que la marque évolue dans le 2e quart. Les défenses prenant le pas sur les attaques. Et c'est Elodie Candy qui marque par 2 fois et relance Culoz aux commandes 23-14. 
Bellegarde trouve des ouvertures et s'y engouffre à l'image de Lucile Marchal en pénétration, mais aussi derrière l'arc. Les filles de la Valserine reviennent à 24-22. Culoz est dans la pénalité depuis 2 mn. La salle est chauffée à blanc. Du bleu. Du blanc. Du rouge. Berthet est de toutes les couleurs. Il reste 3'40 avant la pause. 
Egalisation à 24 partout par Anne Flo Capello sur un tir main gauche à l'intérieur devant Stéphanie Comte. Le public est aux anges.
Culoz roule avec le capot ouvert et Laëitia Morgado fait tourner son effectif. Bellegarde passe devant sur un 3 points avec la planche de Cindy Heleine. 27-26 à la pause pour Bellegarde qui manque de prendre 3 longueurs pour un panier refusé pour quelques secondes.
Une courte pause et nous revenons pour les 20 dernières minutes.
 
Q1 : La finale des filles ayant commencé avec pas loin d'une heure de retard, les spectateurs n'ont rien manqué de l'entame supersonique de Bellegarde et Culoz pour cette finale départementale.
Vainqueur à 2 reprises en championnat, Culoz veut faire la passe de 3 face à son hôte du jour, mais à domicile, Bellegarde souhaite prendre une manche sur son adversaire et aujourd'hui, avec le titre au bout, c'est ce match qui compte.
C'est Bellegarde qui ouvre le score très rapidement suivi de Culoz. Les 2 équipes jouent au "ping pong" comme cela jusqu'à 6 partout.
Elodie Candy est servie à l'intérieur et fait un "break" 10-6 après 5' de jeu. L'ambiance dans les tribunes est incroyable.
Elodie Candy pose des problèmes à Bellegarde. L'intérieur Culoziennes provoque de nombreuses fautes et si elle ne trouve pas la cible, sert ses partenaires pour des positions de tirs faciles. Bellegarde va devoir modifier sa défense sur l'atout majeur de Culoz.
Bellegarde revient dans le match avec 2 bonifiés de suite dont un de Cindy Heleine qui aurait pu donner 4 points avec la réussite de son lancer bonus. 15-14 pour Culoz, mais les Culoziennes terminent sur un 4-0 leur permettant de virer à 19-14 après 10 premières minutes très disputées.
 

FINALE U20

FINALE U20
Les fauves sont lachés pour cette finale U20 garçons entre les bleus de Saint Amour et les rouges du BC Dombes.
Premier de la saison Saint Amour retrouve les seconds pour un match halletant.
 
Q4 : Saint Amour reste leader sur ce début de 1/4 et prend 6 longueurs d'avance. Le jeu intérieur est toujours sous contrôle et le BC Dombes a de plus en plus de mal à se frayer un chemin vers le panier. 49-43 à 6'30 du gong.
La prolongation annoncée à du plomb dans l'aile. En tout cas Saint Amour fait tout pour l'éviter. Si le jeu est plus académique du côté du BC Dombes, l'énergie déployée par Saint Amour est payante et les Jurâssiens mènent 54-47 alors qu'il ne reste plus que 3'20 à jouer.
Ca sent bon pour Saint Am qui mène 58-50 à 40'' du buzzer. Si Dombes à 2 lancer à suivre, Saint Amour du Jura est en route pour le titre de champion de... l'Ain U20 2022 !
Score final : 63-52 pour Saint Amour qui s'adjuge le titre après une finale très disputée. Félicitations aux 2 équipes pour le joli spectacle offert aux nombreux supporters.
 
Q3 : La pause n'a rien enlevé au rythme de la rencontre. Le BC Dombes pense avoir fait un break en prenant 4 points d'avance, mais Saint Amour répond par 7 points de rang pour repasser devant 34-32 et 5' de jouer. Les 2 équipes sont au coude à coude et pas une se parvient à détacher l'autre de ses baskets. Ca promet...
Jean Charles Croutte et Ethan Cannone multiplient les contres en défense. Les petits gabarits Dombistes doivent multiplier les tours de "passe-passe" pour inscrire des paniers. Le BC Dombes est derrière 37-36 et 3' à jouer dans le quart.
Saint Amour prend 5 longueurs 41-36. Tom Malgras effectue un contre bien propre sur Ethan Cannone et à la faveur de 3 lancer, le BC Dombes revient 41-39 à 1'10 de la fin du quart.
Rien est fait à l'issue de ce 3e quart temps et c'est Saint Amour qui est leader 42-41 avant 10 dernières minutes passionnantes. On mise sur une prolongation...
 
Q2 : Dombes manque une belle occasion de faire un petit écart. Sur une faute anti-sportive, Ewann Martin Jarry manque ses 2 lancer et la balle et perdue sur la possession suivante. Mais Baptiste Sieber veille en défense et lance une belle contre attaque. 14-11 pour le BC Dombes après 2'10 dans le 2e acte.
A l'heure de la sortie de Top Gun dans les salles obscures, Saint Amour domine l'espace aérien en prenant 4 rebonds offensifs de suite. Mais cette domination montren, aussi, la maladresse des gars du Jura qui restent dans la roue du BC Dombes malgré l'appui de leurs supporters 14-13 et 6'40 à jouer avant la pause.
Duel de sniper entre les 2 numéros 5. Yannis Jacques pour le BC Dombes plante une banderille pour ramener Dombes à un points 18-17, mais derrière, le 5 de Saint Amour Willy Huber lui rend la pareille. 21-17. Ca s'emballe avec Tom Malgras qui conclue une contre attaque et de nouveau Yannis Jacques dans une position plus qu'acrobatique ramène le BC Dombes à hauteur 21 partout et 3'30 avant la pause.
28-27 pour BC Dombes à la pause qui annonce une 2e mi-temps palpitante.
 
Q1 : Après 2'30 de jeu, le BC Dombes mène 2 à rien dans une salle à l'ambiance surchauffée. Après 5'30 dans ce début de partie, le BC Dombes très actif est devant au tableau 6-3. Si la réussite aux tirs n'est pas là les gars de Laurent Martin et Nicolas Malgras compensent par une grosse activité au rebond.
Chez les bleus, l'envie est trop présente et les garçons de Paul Serand et Alexandre Carra pèchent par précipitation.
Le premier quart est passé à 100 à l'heure. Willy Huber à Saint Amour a déjà planté 7 points sur les 11 de son équipe. Pour le BC Dombes la marque est plus répartie, mais ils ont du mal à être très tranchants face à la défense Saint Amourine. Malgré cela, Dombes mène 12-11 dans une finale très bien lancée. 
 

FINALE DM3

FINALE DM3
Et c'est parti !!!
 
Après des 1/2 finales jeunes de retour, ce sont les séniors qui disputent leurs finales ce jeudi à Bellegarde avec pour commencer à 9h00 le BB Revermont 2 opposé au FJ Belley pour le compte du titre de champion de l'Ain DM3.
Aux manettes nous auront Ouassim Ezzaouia & Matthis Olina.
Bon match à tous...

C'est un match "all star" qui nous attend pour lancer la journée avec le BBR qui arborre des maillots NBA. Reste à voir si sur le terrain nous aurons la même adresse que Ray Allen, Nowitzki et consort...
 
Q4 : Point de baroud d'honneur dans ce dernier quart temps pour le BBR qui a le mérite de jouer jusqu'au bout. Mais les gars du Revermont ont la tête basse depuis longtemps et connaisse l'issue de la rencontre.
Belley déroule et noirci la feuille de match 23 points d'avance 68-45, mais aussi le table des fautes (26 déjà à son compteur). Il reste 5' à jouer et Belley se dirige vers un titre de champion qui ne souffre d'aucune discussion. Sabri Boukarra, véritable fer de lance des Belleysans continue sur sa lancée pour le plus grand plaisir des supporters venus en nombre.
Au final Belley s'impose 85-60. Une addition un peu lourde pour le BBR qui aura connu sa première défaite de la 2e phase au pire des moments. Mais Belley mérite sur cette rencontre le titre.
Bravo aux 2 équipes pour cette belle finale D3. Une finale malheureuse pour le Sympathique Olivier Hanot qui quitte le terrain sur blessure à 30'' du terme. Quand ça ne veut pas...
 
Q3 :  Belley garde le tempo à la sortie du vestaire. Le BBR aussi avec un enchainement improbable de maladresses 52-28 et 6' à jouer dans le quart...
On prend un petit temps mort au BBR pour essayer de re-coordonner l'équipe. Les supporters du BBR goutent déjà la pression pour oublier...
Le 3e quart est moins technique que les 2e premiers. Belley est dans la pénalité depuis longtemps et donne des lancer au BBR. 57-34 pour Belley.
Bertrand "Jordan" Chomarat pour le BBR trouve la cible à 3 points l"écart est toujours conséquent à la fin des 30 minutes : 58-39.

 
Q2 : Avec l'appui de ses supporters bien bruyants, Belley s'échappe dans ce début de 2e quart grâce à Sabri Boukarra à l'intérieur qui enquille les paniers : 27-16 et 2'30 de jouer. L'intérieur Belleysan s'offre un plaisir avec un petit pont sur Anthony "Hakim" Pomathios. La passe dans le dos qui suit est un "pêché" de gourmandise et termine dans les tribunes. Mais l'action était belle...
Le BBR trouve un peu de rythme. RDBT plante un 3 points, délivre un caviar, mais Belley répond du tac au tac. 34-23 pour Belley à 3' de la pause.
Sabri Boukarra pour Belley est en mode MVP ! L'intérieur Belleysan est de partout. Sur un nouvelle interception il provoque une anti sportive. Montant de l'addition : une 3e faute pour Olivier Hanot et 5 points dans la musette de Belley 41-23. Le BBR est touché.
Les 2 équipes se rendent aux vestiaires sur le score de 45-24 pour Belley. Les blancs du BBR ont du mal dans cette finale et vont devoir trouver des solutions pour remonter. Mais Belley maîtrise et est bien en place. Il sera dur de les déloger.
 
Q1 : Les 2 premières minutes sont enlevées et Belley via Nicolas Guiffray prend les commandes 3-2 sur un "2+1" auquel a répondu Quentin Curnillon.
Invaincu en championnat sur ses 8 rencontres, le BBR a du mal à rentrer dans la partie, et Belley en profite pour faire un mini break 6-2 après 3' de jeu.
Pour l'instant, l'équipe du "matin" est celle du Bugey. Si le tableau ne bouge pas, les noirs de Belley sont toujours aux commandes. 6-2 et 4'45 à jouer.
Avec un "tir drop" et 2 lancer le meneur Debiesse Tixier ramène le BBR à égalité. Mais maladroits ensuite les Revermontois n'arrivent pas à faire. passer devant en raison d'une bonne défense individuelle de Belley. 6-6 et 3'50 à jouer dans ce premier quart. 
Belley reprend 5 points d'avance sur 2 attaques qui font mouche. 11-6. Le capitaine, entraîneur-joueur Nicolas Guiffray laisse ses partenaires.
Le premier quart se termine avec un léger avantage de Belley sur le BBR 16-15. 
 

FINALE PRM

FINALE PRM
C'est avec une bonne 1/2 heure de retard sur l'heure prévue que la finale PRM entre Ceyzériat et Viriat (tango) commence. Mais le spectacle proposé jusqu'alors peut justifier cela et les acteurs et actrices n'en veulent à personne.
Cette finale PR s'annonce intense entre une équipe de Ceyzériat supportée par tout un bus et invaincue depuis septembre et Viriat qui va tenter de "déboulonner" le statut des hommes de Fabrice Morellet qui les coach pour la dernière fois de sa carrière et qui espère partager un titre.
 
Q4 : Il reste 5' à jouer et Ceyzé, sans être complétement dominateur mène 56-37. La rencontre donne une drôle d'impression. Avec d'un côté Ceyzé qui peut faire beaucoup mieux mais qui n'y arrive pas et Viriat qui aimerait aussi faire mieux mais qui ne trouve pas de solutions. 59-39 et 4' à jouer. 
Ceyzériat réalise pour la saison 2021-2022 un sans faute avec 21 victoires en autant de rencontres. En plus de la montée en R3, Ceyzériat s'adjuge le titre de champion en l'emportant 66-46 sur Viriat qui s'est bien battu mais à qui il manquait quelques atouts pour faire trembler Ceyzériat.
 
Q3 : Les 5 premières minutes du quart ne sont pas très productives (8-5 pour Ceyzé). L'engagement des 2 jeunes équipes est bien présent mais pas récompensé au tableau d'affichage. Le public a du mal à s'emballer à cause d'un jeu en manque de fluidité.
Il n'y a pas une action sans que l'un des acteurs ne se retrouve au sol. Ceyzé mène 41-29 et il reste 2' dans ce quart.
Nous attendons avec impatience la suite afin de voir un peu de basket...7
45-32 à la fin du 3e quart. On a eu du mal à suivre on vous l'avoue. Du côté des tribunes, la température monte avec l'arrivée en masse des supporters de Culoz et Bellegarde pour la finale des filles.
 
Q2 : La force de frappe est nettement à l'avantage de Ceyzériat. Viriat le sait et tâche de ne pas emballer la partie. Ceyzériat par trop d'énergie ne concrétise pas son avantage et s'empalle sur la défense des tangos. Si les jeunes hommes de Fabrice Morellet sont en tête 22-14, ils devraient de plus. Mais ça fait les affaires de Viriat.
Superbe passe dans le dos de Tom Trably dans son dos, mais aussi dans le dos de la défense de Viriat pour un "2+1" à Antonin Balland.
L'écart se creuse en défaveur de Viriat. Ceyzériat en profite pour faire tourner son effectif. Simon Bornéat est déjà sanctionné de 3 fautes pour Viriat ce qui va être handicapant pour la suite. La barre des 10 points pour Ceyzé a été franchie 19-16 à 2' de la pause.
Les 200 cm de William Grosgeorge pèsent en faveur de Ceyzériat qui s'appuye sur cette tour en attaque. à la pause, Ceyzé mène 31-20
 
Q1 : Comme pour chaque rencontre, les 2 équipes mettent un peu de temps à prendre leur rythme. Ceyzériat, favori de la rencontre va certainement faire parler sa puissance au fil des minutes. Vifs, athlétiques ils font preuve d'un collectif bien huilé. Si les attaques ne sont pas ponctuées de paniers à chaque fois, il y a toujours un jaune et bleu pour offrir une solution au porteur de balle. Ca risque de payer au fil du temps... ou pas.
Viriat de son côté bénéficie de lancer francs grâce aux fautes profoquées. Mais un 0 sur 5 dans cet exercice les laissent derrière au tableau 12-6 après 6' de jeu.
Ceyzériat vire en tête à l'issue du premier quart 16-10, en ayant montré de belles dispositions. Viriat se défend bien et va gêner le leader jusqu'au bout.
 

FINALE DM2

FINALE DM2
2e Rencontre de la journée pour ces finales des AS avec la DM2 et Villars 2 face à la CTC CSP01-St Rémy 3.
Le coup d'envoi a été donné après le sacre de Belley en DM3 sous une pluie de confetti.
 
Q4 : En attendant la pluie de confetti pour le vainqueur, c'est une pluie de paniers primés qui tombent sur la CTC qui se retrouve rapidement menée 57-30 après 2 mn dans la dernière période.
Villars joue "tranquille" pour cette fin de partie. Un peu trop et la CTC en profite pour réduire l'écart à 13 unités 59-46 à 2'30 du gong. C'est le vert de l'espoir sur le parquet...
A 1' du buzzer la CTC plante 4 points de suite par Guillaume Bridon et ramène les siens à 10 unités entretenant un peu plus l'espoir. Mais 1 lancer de Guillaume Faure suivi d'un rebond offensif de Vincent Giraud vérouille la victoire de Villars 2 qui devient champion 2022 sur le score de 62-53. C'est en premier trophée pour le club de Villars qui espère soulever celui de R2 le 12 juin prochain.
 
Q3 : La CTC perd un de ses atouts momentanément avec les 4 fautes de Jolan Thien. Le secteur intérieur des verts devient limiter. Jérémy Sénégas en profite et l'écart grimpe logiquement pour les Villardois 38-24 après 4' de jeu dans cette 3e période. 
Mais les gars de Giovanni ne lâchent pas.
La 2e partie du quart temps baisse en intensité. Les maladresses se font de plus en plus nombreuses. Les équipes sont en mal de réussite, même sur la ligne des lancer francs. Villars reste en tête avant le quart final 46-28 et à une main sur le trophée de champion. Reste 10 mn pour poser l'autre main dessus.
 
Q2 : Comme lors du premier quart, le début du second est serré. L'action de cette rencontre pour l'instant est le superbe contre de Thimotee Gothland qui après avoir perdu le ballon au milieu du terrain est revenu bâcher Fabien Peinet. 21 partout à 5' de la mi-temps. Nous assistons à un match très plaisant entre 2 équipes dynamiques.
Villars impose sa défense et laisse la CTC à 9 points dans ce 2e acte. De l'autre côté du terrain, Villars est resté dans ses standards et rejoint les vestiaires avec 6 points d'avance. 30-24.
 
 
Q1 : La CTC de Giovanni Mariette sur le banc en raison d'une blessure au poignet prend le meilleur départ et mène 6-0 après 4' de jeu.
Céline Dimier, coach de Villars lance ses "cadres" Sénégas & Logerot à ce moment là pour lancer ses rouges et jaunes sur les bons rails. La CTC, outsider, montre en tout cas qu'elle fera tout pour prendre le titre.
Après être resté 4' sans marquer, Villars hausse le rythme et Benoît Logerot bien évidemment donne le bon tempo à ses partenaires. Ses fixations offrent des solutions de tirs faciles à ses partenaires et Villars est lancé 6-5 pour la CTC cependant à 3'42 de la première pause.
La présence, entre autres, de Logerot et Sénégas à Villars poussent la CTC a élever son niveau de jeu et c'est tou bénéf pour le spectacle. Villars a pris les devants, 12-11 et il reste 1' à jouer dans ce premier quart.
La CTC mène 15-14 au bout des 10 premières minutes sur une superbe claquette offensive de Jolan Thien. Il y a match ! Bien entendu, Benoît Logerot sait qu'il peut marquer à chaque action, mais il se borne à faire jouer ses partenaires. La suite promet...